ACiDPoP! - Le Procès Paradine dans Mon Film (1950).

Le Procès Paradine(The Paradine Case) est un film américain réalisé par Alfred Hitchcock, sorti en 1947.

C'est le dernier film tourné par Hitchcock pour Selznick, producteur légendairement à l'origine du projet. Les interventions de Selznick dépassaient définitivement le cadre des interférences puisqu'il réécrivit avant et pendant le tournage le scénario et remonta largement le film en gommant de nombreuses intentions du réalisateur (travellings intrusifs, regards caméra).


Hicthcock n'eut pas la main sur la distribution pour laquelle il avait envisagé Laurence Olivier (Anthony Keane), Robert Newton (André Latour) et le retour de Greta Garbo au cinéma pour le rôle d'Anna Paradine.


Selznick lui imposa notamment Louis Jourdan dans le rôle d'André Latour. Un belle opportunité pour l'acteur français de rentrer dans la légende Hollywoodienne.

Hitchcock, Louis Jourdan, David O. Selznick, Charles Laughton, Charles Coburn & Gregory Peck. Assises ; Alida Valli, Ann Todd & Ethel Barrymore.

SYNOPSIS: L'avocat Anthony Keane est chargé de la défense de Mrs. Paradine, qui est accusée d'avoir assassiné son riche mari aveugle. Fasciné par la beauté de sa cliente, il se laisse aisément persuader de son innocence, d'autant plus qu'il ne tarde pas à s'amouracher d'elle, bien que marié lui-même avec une femme présentant toutes les qualités.


Le juge devant lequel se tiendront les audiences ne cache pas une certaine hostilité personnelle envers l'avocat, et la conduite du procès s'annonce rude, d'autant plus que Keane découvre à la « dernière minute » que la façade de respectabilité irréprochable de la belle Mrs. Paradine est quelque peu lézardée...





Mon Film N°188
16 pages /fichier .cbr

télécharger



Un des plans les plus remarquables du film est le mouvement circulaire qui accompagne l'entrée d'André Latour (Louis Jourdan) au tribunal, dans le dos d'Anna. Cet effet surréaliste matérialisant la perception claire qu'Anna a de la présence d'André (dont elle suit virtuellement les mouvements de dos) fut obtenu en filmant l'actrice placée sur un tabouret mis en rotation devant une transparence. La scène se situe à 1:04:36 du film (ci-dessous en VO).

The Paradine case (VO)
by A. Hitchcock (1947).








Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...