ACiDPoP! - Des Numéros Sept de LUG.

C'est vraiment trop le bordel dans les étagères de la brocante numérique ...


... faudra songer à y faire un peu de rangement un de ces quatre. Tiens, à propos de 4, en cherchant les numéros 6 on y a trouvé les numéros 7. De LUG, of course! Check This Out!



Fantask N°7 / 15 août 1969

1/ Les Fantastiques - "Vaincus par le Dr. Fatalis"
(Stan Lee / Jack Kirby / Dick Ayers)
2/ La page des fans de Fantask - Flash sur Red Richards, Mister Fantastic
3/ La page des fans de Fantask - Comment la Torche peut-il voler ?
4/ Les Fantastiques - "Un Skrull est parmi nous"
(Stan Lee / Jack Kirby / Dick Ayers)
5/ L'Homme Araignée - Contre de Docteur Octopus
(Stan Lee / Steve Ditko / Steve Ditko)
6/ Le Surfer d'Argent





Strange N°7 / 5 juillet 1970

1/ Les mutants X-Men - Le retour du Colosse
(Stan Lee / Jack Kirby / Chic Stone)
2/ L'invincible Iron-Man - La Maggia frappe
(Archie Goodwin / George Tuska / John Craig)
3/ Le poster de Strange : le "Cyclope"
4/ L'intrépide Daredevil - Combat mortel avec le "Prince des Mers"
(Stan Lee / Wally Wood / Wally Wood)
5/ Le Surfer d'Argent - Rassemblez-vous sorcières !
(Stan Lee / John Buscema / Dan Adkins)






Marvel N°7 / 10 octobre 1970

1/ Les Fantastiques - Alliés du Prince des Mers
(Stan Lee / Jack Kirby / Chic Stone)
2/ Les Fantastiques - Une maison divisée
(Stan Lee / Jack Kirby / Chic Stone)
3/ L'Homme Araignée - Démasqué par le Docteur Octopus
(Stan Lee / Steve Ditko / Steve Ditko)
4/ Captain Marvel - La marque du Métazoïde
(Arnold Drake / Don Heck / John Tartaglione)








Une Aventure des Fantastiques N°7
Le Penseur Fou / 3ème Trimestre 1975


1/ Le Penseur Fou, 1ère partie : Mission : Détruire les Fantastiques ! (20 pages)
(Stan Lee / Jack Kirby / Joe Sinnott)
2/ Le Penseur Fou, 2ème partie : Trahis par Ben ! (20 pages)
(Stan Lee / Jack Kirby / Joe Sinnott)
3/ Le Penseur Fou, 3ème partie : Tragique poursuite (20 pages)
(Stan Lee / Jack Kirby / Joe Sinnott)
4/ Le Penseur Fou, 4ème partie : Et cela finit ainsi ! (20 pages)
(Stan Lee / Jack Kirby / Joe Sinnott)





Titans N°7 / 5 mars 1977

1/ Les Champions - Les Titans de Malibu ! (17 pages)
(Chris Claremont / George Tuska / Vince Colletta)
2/ Doc Savage, l'Homme de Bronze - Le Croiseur des Enfers (20 pages)
(Steve Englehart / Ross Andru / Tom Palmer)
3/ Skull le Prisonnier du Temps - La prison du temps ! (17 pages)
(Marv Wolfman / Pablo Marcos / Pablo Marcos)
4/ Les Gardiens de la Galaxie - En pleine folie (17 pages)
(Steve Gerber / Al Milgrom / Al Milgrom)








Spécial Strange N°7 / 10 mars 1977

1/ Les mystérieux X-Men - Guerre à outrance... 1/2
(Chris Claremont / Dave Cockrum / Sam Grainger)
2/ Les mystérieux X-Men - Guerre à outrance... 2/2
(Chris Claremont / Dave Cockrum / Sam Grainger)
3/ L'Araignée et Thor ...ensemble - Une pause... du temps !
(Gerry Conway / Ross Andru / Jim Mooney)
4/ L'Araignée et la Chatte ...ensemble - L'Amazone frappe à minuit !
(Gerry Conway / Jim Mooney / Jim Mooney)
5/ La Chose aux côtés de la Veuve Noire! - Est-ce aujourd'hui la fin du monde?
(Chris Claremont / Bob Brown / Klaus Janson)






Planète des Singes N°7 / 5 août 1977

1/ Le secret de la Planète des Singes
2/ Les proscrits de la Planète des Singes - Le retour du patriarche












Nova N°7 / 10 août 1978

1/ Peter Parker alias l'Araignée - Le tigre dans une toile
(Bill Mantlo / Sal Buscema / Mike Esposito, Frank Giacoia)
2/ Le Surfer d'Argent - Le bon, la dupe et le scélérat
(Stan Lee / John Buscema / Sal Buscema)
3/ Nova - Aux sources du pouvoir ([Chapitre 1] / Chapitre 2 : Retour au cosmos / Chapitre 3 : Prisonniers de l'espace)
(Marv Wolfman / Sal Buscema / Frank Giacoia)









Une Aventure de l'Araignée N°7
Mysterio & les Exécuteurs
3ème Trimestre 1979


1/ Mystério et les Exécuteurs, 1ère partie : Le Maître de l'Illusion
(Stan Lee / Steve Ditko / Steve Ditko)
2/ Mystério et les Exécuteurs, 2ème partie : La fin de l'Araignée
(Stan Lee / Steve Ditko / Steve Ditko)
3/ Mystério et les Exécuteurs, 3ème partie : Choc en retour
(Stan Lee / Steve Ditko / Steve Ditko)










Check Out
Des Numéros 1 2 3 4 5 de LUG






ACiDPoP! - Les Chanteuses Se Deshabillaient Pour Lui. (Part2)

Fortement inspiré de Playboy, LUI, le magazine de l'homme moderne eut énormément de succès de 1963 au début des années 1980...

Lui N°145 / février 1976

... avec les photographies de nombreuses actrices et starlettes françaises dénudées, mais aussi de quelques chanteuses célèbres de cette époque. Check This Out!



• Dani •
• Lui N°184 •
Au mois de mai 1979, Dani revient comme un boomerang dans le numéro 184 de Lui. Elle est la propriétaire d'un night club ultra branché Avenue Victor Hugo à Paris, l'Aventure, un lieu mythique qui fait d'elle l'égérie des nuits parisiennes jusqu'au début des années 80. S'étant retirée dans sa maison du Vaucluse avec ses deux fils, elle publie en 1987 le livre Drogue, la galère où elle raconte ses années noires et sa résurrection. Tout au long de sa carrière, Dani n’apparaît que rarement sur la scène et au cinéma. Elle continue à travailler dans sa boutique de fleurs, Au nom de la rose, puis By Dani et, récemment, Roses Costes Dani Roses.
En 2001, grâce à la ténacité d'Etienne Daho, qui produit et chante avec elle Comme un boomerang écrit en 1975 par Serge Gainsbourg mais resté jusqu'alors inédit, Dani revient sur le devant de la scène. Ce gros succès de l'année 2001, certifié Single d'Argent et Top 6 des ventes en France permet à Dani de relancer son activité discographique.

• 1979/5 •

Dani dans Lui N°184 / mai 1979


Dani dans Lui N°184 / mai 1979


Dani dans Lui N°184 / mai 1979







• Madleen Kane •
• Lui N°198 •
En 1979, Madleen Kane, mannequin et chanteuse de disco suédoise,sort le deuxième album Chéri. Il est mixé par Jim Burgess. Le titre Forbidden Love lui permet d’obtenir un deuxième disque d’or. Le troisième album Sounds Of Love ne marche pas aussi bien (même si le titre Cherchez pas est un tube dans les clubs et le seul titre qui sera classé dans le hit parade suédois). Elle change alors de maison de disques en 1981 et collabore avec Giorgio Moroder pour Chalet Records. Il en résulte l’album Don’t wanna loose you (sorti en France sous le titre You can) qui sera son plus grand succès. Plusieurs titres sont des tubes aux États-Unis : You can (no 1 dans le Dance chart), Playing for Time (no 8), Fire in my heart, et cela sans aucun passage radio. En tout, elle classera cinq titres dans les dix premières places du Hot Dance Music/Club Play chart aux États-Unis.
Elle cesse d’enregistrer des disques pendant un moment mais le producteur Ian Anthony Stephens la persuade de faire un album avec lui pour TSR en 1985. C’est un succès international et les titres I’m no Angel et On fire marchent très bien en discothèque. Les ventes sont également importantes.
Malgré cette réussite, l’interprète décide de mettre un terme à sa carrière. Le public américain a souvent cru qu’elle était française car plusieurs titres de ses chansons sont français.

• 1980/7 •


Madleen Kane dans Lui N°198 / Juillet 1980.





Madleen Kane dans Lui N°198 / Juillet 1980.









• Bambou •
• Lui N°217 •
Bambou est la fille d'un légionnaire allemand et d'une mère aristocrate chinoise ou sino-vietnamienne. Sixième enfant de sa mère, elle est confiée à la DDASS alors qu'elle est âgée de seulement six mois, puis placée en famille d'accueil.En 1980, elle rencontre Serge Gainsbourg à l'Élysée Montmartre, à Paris. En 1981, elle l'accompagne à Los Angeles. Gainsbourg est invité par Alain Chamfort, qui lui demande d'écrire les chansons de son prochain album. D'après Alain Chamfort, « Gainsbourg était fasciné par le fait que Bambou était junkie. Une sorte de curiosité malsaine, parce qu'elle osait aller jusqu'au bout de cette logique autodestructrice qui était aussi la sienne… Il disait avec une sorte de détachement : Ouais, la petite, elle exagère, j'ai encore retrouvé des seringues dans la salle de bains ! ». En 1981 encore, elle sert de mannequin à Gainsbourg pour le livre de photos Bambou et les poupées. En 1984, elle fait les chœurs de la chanson Love on the beat. Sa carrière de chanteuse est éphémère, interprétant des chansons de Gainsbourg sur un unique album en 1989. Gainsbourg a imputé l'échec de cet album au fait que sa sortie ait été malheureusement synchronisée avec la répression des manifestations de la place Tian'anmen. Elle reprend le micro en 2003 à la demande de Marc Lavoine pour le tube Dis moi que l'amour.

• 1982/2 •


Bambou dans Lui N°217 / Février 1982



Bambou dans Lui N°217 / Février 1982



Bambou dans Lui N°217 / Février 1982








• Corynne Charby •
• Lui N°227 •
Vers la fin des années 1970, Corinne Charby devient mannequin, et cette première carrière est couronnée de succès ; elle apparaît en couverture de grands magazines tels que ELLE et participe aux défilés de grandes maisons de haute couture.Au début des années 1980, elle débute une brève carrière au cinéma. Son premier rôle est également le plus connu : dans La Chèvre en 1981, elle incarne la jeune femme recherchée par Pierre Richard et Gérard Depardieu. Elle met fin à sa carrière d'actrice après le film Un été d’enfer avec Thierry Lhermitte en 1984.
La même année, elle se lance dans la chanson sous le pseudonyme de Corynne Charby. Son premier 45 tours, À cause de toi, est suivi la même année par Ma génération. Ces premières productions passent plutôt inaperçues. Corynne Charby ne verra ses premiers succès qu'à partir de 1986 avec le tube d'été Boule de flipper composé par le chanteur Christophe, suivi par son autre grand succès, Pile ou face en 1987. Avec ces deux titres, elle accède au statut de vedette en se classant dans les premières places du Top 50.

En couverture du Lui Allemand en 1983


• 1982/12 •


Lui N°227 / décembre 1982



Corynne Charby - Lui N°227 / décembre 1982


Corynne Charby - Lui N°227 / décembre 1982






• Amanda Lear •
• Lui N°234 & 268 •
Élevée entre le sud de la France et la Suisse, Amanda Lear s'inscrit à l'âge de 16 ans à des cours de peinture à Paris avant de déménager pour Londres où elle entre au Saint Martins College of Art and Design. À 18 ans, elle est repérée par une agence de mannequins et participe à différents défilés, notamment pour Paco Rabanne.Elle rencontre le peintre surréaliste Salvador Dalí en 1965, qui en fait son modèle et avec qui elle entretiendra une relation qui durera quinze ans. Salvador Dalí affirmait alors à ses interlocuteurs qu'Amanda Lear était en fait un homme. Alors inconnue, Amanda Lear comprit tout le parti qu'elle pourrait tirer, dans les médias, de ces sulfureuses révélations et se présenta comme l’« égérie de Salvador Dalí ». Dans les années 1970, elle fréquente l'avant-garde musicale de l'époque, posant pour la pochette de l'album de Roxy Music For your Pleasure, et décide en 1975 de se lancer dans la chanson sur les conseils de David Bowie. Elle sort son premier simple, Trouble (une reprise d’Elvis Presley), sur le label anglais Creole records. Le titre sortira en France sous le titre La bagarre en 1976 et connaîtra un certain succès en discothèque. C’est la même année qu’Amanda obtient son premier tube, Blood and honey. En 1977 son premier album I am a Photograph reste classé 33 semaines dans les charts allemands et deux gros tubes en sont extraits : Tomorrow et Queen of Chinatown. Queen of Chinatown sera même disque d’or au Japon. En 1978 le single Follow me est un nouveau tube européen. Il précède la sortie du deuxième album d’Amanda, Sweet Revenge. L’album se vend à 2 millions d’exemplaires et se classe dans les classements de 41 pays. En 1981, Amanda a déjà vendu près de 20 millions de disques.

• 1983/7 •


Lui N°234 / juillet 1983


LUI N°234 / Juillet 1983


Amanda Lear - LUI N°234 / Juillet 1983


Amanda Lear - LUI N°234 / Juillet 1983




• 1986/5 •


Amanda Lear - LUI N°268 / mai 1986

Amanda Lear entame une activité de présentatrice à la télévision dans les années 1980. Elle s'essaie également à la peinture et apparaît dans des films et des séries télévisées.
Elle effectue l'essentiel de sa carrière d'animatrice en France et Italie, mais elle a aussi travaillé à la télévision allemande et apparaît dans des émissions télévisées en Espagne.


Amanda Lear - LUI N°268 / mai 1986



Amanda Lear - LUI N°268 / mai 1986







• Lio •
• Lui N°14 •
Elle connaît le succès à seize ans, avec son premier titre, Banana Split, produit par Marc Moulin, qui se vendra à plus de deux millions d'exemplaires. Après ce tube, elle enchaîne avec Amoureux solitaires (reprise de Lonely Lovers des Stinky Toys), qui est un succès en Europe avec 4 millions d’exemplaires vendus. Sous le couvert d’une musique enfantine au premier abord, Lio cultive l'ambiguïté de son personnage de nymphette dès Banana Split dont les paroles ont un double sens érotique.
Elle participe à l'album d'Étienne Daho pour sa chanson Week-end à Rome. Après Tétèoù (un duo avec Jacky) et le film Elsa, Elsa, elle rencontre un nouveau grand succès populaire grâce à l'album Pop model, sorti en 1986, porté notamment par les titres Les brunes comptent pas pour des prunes (produit par Alain Chamfort son compagnon de l'époque), Fallait pas commencer et Je casse tout ce que je touche.
En 1988 paraît l'album Cancan qui contient le single Seules les filles pleurent. Elle joue également dans le film Itinéraire d'un enfant gâté de Claude Lelouch. À cette période, elle crée de nouveau la polémique en posant dans Lui et Playboy.


• 1988/12 •


Lio dans Lui N°14 / décembre 1988



Lio dans Lui N°14 / décembre 1988



Lio dans Lui N°14 / décembre 1988





ACiDPoPDoC - Les USA Contre John Lennon.

"A force d'effrayer les gens, on leur fait mener des guerres qui sont inutiles la plupart du temps. Pourquoi ne pas voir les choses autrement?
Chanter sur l'humanité, l'amour, la paix, ça fait peur à ceux qui ne jurent que par les chants patriotiques et qui ne veulent entendre que des hymnes nationalistes"

Gore Vidal
Auteur & Historien


Les U.S.A. contre John Lennon
(The U.S. vs. John Lennon) est un film documentaire américain réalisé par David Leaf et John Scheinfeld en 2006, qui raconte l’histoire du musicien anglais John Lennon et son évolution entre le groupe des Beatles jusqu’à son activisme pacifique durant les années 1960 et 1970.
Le film raconte en particulier les pressions faites par les États-Unis pour le faire taire notamment durant la présidence du président Richard Nixon. Le film est sorti en Grande-Bretagne le jour du 26e anniversaire de l’assassinat de John Lennon.Check This Out!



Afficher le plein écran pour plus de confort . Les parties s'enchaîneront automatiquement

ACiDPoP! - Franckie Alarcon.

Né à Brest en 1974, Franckie Alarcon attrape très jeune le virus du dessin et prend des cours en atelier dès l’âge de 13 ans...


En 2003, il devient indépendant et décide de faire sa première bande dessinée, Lovely Trouble, qui sera éditée aux éditions Glénat. Depuis il ne lâche plus ses crayons et partage son temps entre l’illustration et la bande dessinée !
Découvrez son coup de crayon et son univers sur son blog:




ACiDPoP! - Les Chanteuses Se Deshabillaient Pour Lui (Part1).

En créant Lui, l'objectif de l'ex-photographe de Paris Match devenu éditeur de presse (Salut les copains) était de réaliser un mensuel de charme de qualité, « à la française »...

Fortement inspiré de Playboy, Lui magazine eut énormément de succès de 1963 au début des années 1980, avec les photographies de nombreuses actrices et starlettes françaises dénudées, mais aussi de quelques chanteuses célèbres de cette époque. Check This Out!


• Valérie Lagrange / Lui n°1
À la fin des années 1950, elle est touchée par des nouveaux courants qui arrivent des États-Unis, que ce soit le rock 'n' roll d'Elvis Presley ou la fureur de vivre de James Dean. Mais c'est dans le film très français La Jument verte, du réalisateur Claude Autant-Lara, qu'elle débute en 1959 aux côtés de Bourvil. C'est d'ailleurs grâce à ce film, où plusieurs scènes se déroulent dans une grange, qu'elle devient Valérie Lagrange. Elle enchaîne avec des films comme Le Gigolo, Hardi ! Pardaillan et Les Tribulations d'un Chinois en Chine mais monte aussi sur les planches le temps de jouer dans Le Misanthrope. Claude Lelouch lui donne, en 1966, un rôle dans Un homme et une femme. Parallèlement, Valérie Lagrange enregistre plusieurs super 45 tours et connaît le succès avec La Guérilla de Serge Gainsbourg, Encore un jour de notre amour et Le Même jour de Francis Lai et Pierre Barouh. Mais elle est à l'écoute d'autres voix, celles des protest songs américains, qui ont pour nom Bob Dylan et Joan Baez. Elle découvre également le Rhythm and blues d'Otis Redding et de Wilson Pickett. Elle posa également pour le premier numéro du magazine de charme Lui en novembre 1963.

1963/11

Valérie Lagrange - Lui n°1 / novembre 1963



Valérie Lagrange - Lui n°1 / novembre 1963






• Dani / Lui n°133
Elle débute au cinéma dans des petits rôles dès 1964. En 1966, Dani passe avec succès, une audition chez Pathé-Marconi et sort la même année un premier disque super 45 t Garçon manqué. Ce disque marque le début d'une abondante discographie. En 1968, Papa vient d'épouser la bonne se vendra à plus d'un million d'exemplaires. En 1970, elle est lauréate du très convoité Grand Prix du disque de l'Académie Charles Cros pour son premier album. Dani se produit ensuite à l’Alhambra dans le spectacle de Tom Jones avant de chanter au théâtre Bobino en 1971, puis à l’Alcazar jusqu'en 1974 où, meneuse de revue, elle est dirigée par Jean-Marie Rivière . Au cinéma et à la télévision, elle tourne avec les plus grands metteurs en scène: Vadim, Lautner, Truffaut, Chabrol, Molinaro...

1975/2

Dani - Lui N°133 / février 1975.



Dani - Lui N°133 / février 1975.






• Joëlle / Lui n°157 •
C’est en 1969, alors qu’elle est attablée à un bar de Saint-Tropez avec sa sœur Dominique, qu’elle fait la connaissance de Serge Koolenn et Richard Dewitte (Riton), à l'époque musiciens de Michel Polnareff. Ensemble ils créeront le groupe Il était une fois. Il était une fois est très populaire durant la période 1972-1978. Quatre albums sont commercialisés, dont Rien qu'un ciel (1972), Les filles du mercredi (1972), Que fais-tu ce soir après dîner ? (1973), C'était l'année dernière (1973), Viens faire un tour sous la pluie (1975), et le plus célèbre titre du groupe, J'ai encore rêvé d'elle, en 1975.Joëlle Mogensen était également membre de l'« Équipe à Jojo » aux côtés de Joe Dassin, Carlos, Dave et Jeane Manson. Un album solo, Joëlle tout court, sort en 1980, accompagné du 45 tours Homme impossible en 1981, et du 45 tours Aime-moi, sorti trois jours après sa mort en 1982. Le 14 mai 1982, elle rend visite à ses sœurs à Neuilly-sur-Seine, puis passe la nuit avec des amis. Le lendemain matin, la chanteuse est retrouvée morte, à l'âge de 29 ans, des suites d'un œdème pulmonaire (selon l'autopsie).

1977/2

Joelle dans Lui N°157 / février 1977.





Joelle dans Lui N°157 / février 1977.






• Stone / Lui N°158
Après quelques succès comme « Vive la France » ou « Buffalo Bill », la carrière de Stone bat de l'aile. Elle tente alors un baroud d'honneur avec le 45 tours « Le seul bébé qui ne pleure pas » dont la face B est un duo avec Eric Charden, devenu entre temps son mari. En 1971, le titre « L'Avventura » s'avère un grand tube radiophonique qui lance la carrière du duo Stone & Charden, imprévue au programme. Le duo fait alors la une des magazines et égrène sa bonne humeur sur tous les plateaux de télévision où il chante ses succès « Made in Normandie », « Il y a du soleil sur la France » et « L'amour, pas la charité ». Stone et Charden est le duo français le plus populaire des années 1970 et compte à son actif des chansons désormais connues de tous. Ils se séparent artistiquement après « Le Prix des allumettes » et « Stone, Come Back Stone ». Aux dernière nouvelles Stone va bien et chante toujours faux.

1977/3

Stone dans Lui N°158 / mars 1977



Stone dans Lui N°158 / mars 1977


Stone dans Lui N°158 / mars 1977





• Jennifer / Lui n°166 •
Après avoir été mannequin et comédienne en herbe, Jennifer devient la reine du disco le temps d'un 45 tours "Do it for me" en 1977. Elle se retrouve rapidement disque d'or grâce à Michel Lenoir qui lui a donné l'un des titres disco les plus finement ciselés de la fin des années 70 et produit son album "Walking in space". Il est aujourd'hui assez difficile d'obtenir des informations fiables sur la chanteuse à cause des moteurs de recherche qui s'emballent à ce seul prénom. Parmi les infos les plus probables ; Jennifer serait l'épouse de Gérard Lanvin, et parmi les plus douteuses ; ce n'était pas elle qui chantait sur "Do It For Me" mais son producteur Michel Deloir qui aurait été le seul homme de la vague disco à avoir eu honte d'exhiber sa voix de tête.

1977/11

Jennifer dans Lui N°166 / novembre 1977



Jennifer dans Lui N°166 / novembre 1977




à suivre ...



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...