ACiDPoPHoMMaGe au Colosse de Rhodes.

Le Colosse de Rhodes était une statue d'Hélios (le dieu du Soleil), en bronze, dont la hauteur dépassait les trente mètres...


... Cette œuvre de Charès de Lindos, érigée sur l'île de Rhodes vers -292, était la sixième des sept merveilles du monde antique. Check This Out!


XVIe siècle

Souvenir de la résistance victorieuse à Démétrios Ier Poliorcète (-305 à -304), érigée sur l'île de Rhodes vers -292, cette gigantesque effigie fut renversée en -226 par un tremblement de terre. Cassée au niveau des genoux, elle s'effondra et tomba en morceaux. La statue brisée resta sur place jusqu'en 654. Il ne reste plus aujourd'hui la moindre trace du colosse.


La construction fut longue et laborieuse. Le colosse était intégralement constitué de bois et de bronze. Il fallut d'abord constituer une âme en bois. Une fois le « squelette » mis en place, la structure fut recouverte avec d'immenses plaques de bronze. La fonderie de l'île ne suffisant pas à assumer les besoins d'une telle entreprise, du bronze fut importé en grande quantité.

Le colosse de Rhodes
The Book of Knowledge (1911)




Extrait de Lighthouses and lightships
Par William Henry Davenport Adams (1870)

On place traditionnellement la statue du colosse sur le grand port de Rhodes, où elle aurait servi de « porte d'entrée » (comme le suggèrent les gravures ci-dessus).



Or, d'après les études statiques de spécialistes britanniques la statue ne pouvait se trouver sur le port dans la position qu'on lui attribue, en raison de l'écartement trop important que suggère une telle position.



Gravure de Martin Heemskerck - XVIe siècle

En effet, les piliers sur lesquels auraient reposé les pieds de la statue, auraient été séparés d'une quarantaine de mètres, d'après les observations des fonds marins dans la baie de Rhodes menées par ces chercheurs.



Gravure de George Balthasar Probst 18ème siècle.

L'écart ainsi constaté ne correspondrait donc pas à la hauteur de la statue, qui devait être légèrement plus petite que la statue de la Liberté à New York. En pratique, il en aurait résulté une distorsion entre la charge et les points d'appui de la statue.



L'hypothèse apparue à la Renaissance d'une statue aux jambes écartées et permettant aux bateaux de passer sous elle est donc tombée en désuétude.

Gravure sur bois
Sidney Barclay (1880)

Aujourd'hui d'autres pistes sont explorées : L'une d'elle veut que la statue se trouvait sur les hauteurs de l'île (ou en contre-bas de l'acropole), surplombant ainsi tout l'archipel, donnant ainsi une majesté particulière à Hélios et conférant à la statue une dimension surhumaine.

Extrait d'un ouvrage de 1933

Une autre théorie défendue entre autres par l'architecte et archéologue allemand Wolfram Hoepfner place le colosse de Rhodes à l’entrée de l’autre port de Rhodes : le port militaire. Selon Hoepfner le colosse de Rhodes figurait un "Hélios saluant" de la main droite.

Une carte de jeu de 1926


Le colosse fut mis à bas 56 ans après son érection par un tremblement de terre entre -226 et -227. Techniquement, le tremblement de terre exerça une torsion sur les genoux de la statue. L'amoncèlement de bois et de bronze ainsi constitué, fut, dans un premier temps, laissé sur place, car l'oracle de Delphes aurait défendu aux habitants de redresser la statue.
Vers 654, une expédition arabe, sous le commandement de Muawiya Ier, lieutenant du calife Othmân ibn Affân, emporta les 20 tonnes qui restaient du colosse (13 tonnes de bronze et 7 tonnes de fer), pour les vendre à un marchand juif d'Éphèse1.

Le fait que la statue soit en bois et recouverte de bronze et, de ce fait, qu'elle surplombe l'entrée du port, divise certains historiens. En effet, il est difficile d'imaginer qu'une œuvre d'un tel poids repose uniquement sur un squelette en bois. Elle était lestée de pierres, et construire une statue d'une pareille taille est quasiment impossible. C'est d'ailleurs cette prouesse technique qui lui a valu sa place dans la fameuse Liste des Sept Merveilles du Monde.







Extrait des Cahiers de Science & Vie
N°941 Février 2006








Dans La Culture Populaire ...





Pub 1881





Pub de 1936



Affiche du film de Sergio Leone (1961)

L'histoire du Colosse de Rhodes a inspiré à Sergio Leone le film Le Colosse de Rhodes sorti en 1961 avec Lea Massari et Georges Marchal.
Pour voir le film en streaming (VF) cliquez iCi


Le Colosse de Rhodes a également inspiré Dali, dans son tableau "le colosse de Rhodes" peint en 1954.



Le colosse de Rhodes est un ennemi important du jeu vidéo God of War II, sorti en 2007.



Le colosse de Rhodes se détruit en tombant sur un Kraken au début du jeu vidéo Titan Quest: Immortal Throne, extension du jeu vidéo Titan Quest.



Le colosse de Rhodes est l'une des merveilles récurrentes de la série de jeux vidéo "Civilization" I,II,III,IV,V...

Le colosse de Rhodes est une merveille du jeu vidéo Rome: Total War permettant d'améliorer les ressources maritimes.

Le colosse de Rhodes est une des merveilles du jeu vidéo Rise of Nations. La merveille du jeu ne partage cependant pas de ressemblance avec le dieu Hélios.



Dans le jeu Age of Mythology, le joueur peut construire un colosse.



Dans le jeu en ligne Grepolis, le joueur peut construire les sept merveilles du monde, dont le colosse de Rhodes.



Il est très probable que George R. R. Martin, dans son œuvre majeure, Le Trône de fer, se soit inspiré du Colosse de Rhodes pour la description de la cité-Etat de Braavos, où un gigantesque colosse de pierre défend le passage maritime donnant accès à la ville.

Dans le jeu "God of War II : Divine Retribution" sur Playstation 2, le personnage principal, Kratos, combat le colosse de Rhodes qu'Athéna a rendu vivant afin de le stopper dans la destruction de la ville.




Dans l'épisode "Le Colosse S'érode" du Mickey Parade Géant N°292(Aventures au soleil), Mickey "contrôle" le colosse qui est réapparu dans la mer.



Il est possible de construire le Colosse de Rhodes en tant que monument dans le jeu vidéo Cities XL .



Dans le film Jason et les Argonautes de Don Chaffey réalisé en 1963, une énorme statue en bronze de Talos poursuit Jason qui s'enfuit dans son navire. Ce faisant, Talos enjambe l'entrée du "lagon" ou port naturel où se trouvent Jason et ses Argonautes, allusion directe au Colosse, selon Ray Harryhausen, créateur des effets spéciaux de ce film.





... et dans divers documentaires, bien sûr.





Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...