ACiDPoP! - She is Ursula Andress (1965).

Ursula Andress devient l'un des principaux sex-symbols des années 1960 grâce à l'une des scènes les plus célèbres du cinéma occidental : sa sortie de l'eau en bikini blanc dans le premier film de James Bond. James Bond 007 contre Dr. No lui apporte un Golden Globe et une notoriété mondiale.
Andress est désormais considérée comme la quintessence de la James Bond Girl avec un statut d'icône particulière.

Ursula Andress by John Derek
Playboy US juin 1965

Les nus publiés en juin 1965 dans le magazine Playboy ont été réalisés par l'acteur et réalisateur John Derek dont elle est devenue l'épouse en 1957. Ce dernier renouvellera l'exercice quelques années plus tard en photographiant ses deux autres épouses Linda Evans & Bo Derek.

Ursula Andress by John Derek
Playboy US juin 1965

Au cours de sa carrière éclectique, Ursula Andress a joué Joséphine de Beauharnais, Louise de la Vallière et Marie-Antoinette - ce qui instaure un rapport particulier entre elle et la France - mais aussi la mythique She de H. Rider Haggard et Aphrodite, la déesse de l'amour, dont elle fut une incarnation, au même titre que Rita Hayworth ou Ava Gardner avant elle, à une époque tout à fait différente cependant, qui vit la libération des moeurs et l'explosion de la pornographie.
L'actrice a toujours su maintenir sa carrière à un niveau estimable, même si on la retrouve dans des oeuvres de second ordre dans les années 80.


Ursula Andress by John Derek
Playboy US juin 1965




Ursula Andress by John Derek
Playboy US juin 1965




Ursula Andress by John Derek
Playboy US juin 1965




Ursula Andress by John Derek
Playboy US juin 1965




Ursula Andress by John Derek
Playboy US juin 1965




Ursula Andress by John Derek
Playboy US juin 1965



Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...