ACiDPoP! - Les Chanteuses Se Deshabillaient Pour Lui. (Part2)

Fortement inspiré de Playboy, LUI, le magazine de l'homme moderne eut énormément de succès de 1963 au début des années 1980...

Lui N°145 / février 1976

... avec les photographies de nombreuses actrices et starlettes françaises dénudées, mais aussi de quelques chanteuses célèbres de cette époque. Check This Out!



• Dani •
• Lui N°184 •
Au mois de mai 1979, Dani revient comme un boomerang dans le numéro 184 de Lui. Elle est la propriétaire d'un night club ultra branché Avenue Victor Hugo à Paris, l'Aventure, un lieu mythique qui fait d'elle l'égérie des nuits parisiennes jusqu'au début des années 80. S'étant retirée dans sa maison du Vaucluse avec ses deux fils, elle publie en 1987 le livre Drogue, la galère où elle raconte ses années noires et sa résurrection. Tout au long de sa carrière, Dani n’apparaît que rarement sur la scène et au cinéma. Elle continue à travailler dans sa boutique de fleurs, Au nom de la rose, puis By Dani et, récemment, Roses Costes Dani Roses.
En 2001, grâce à la ténacité d'Etienne Daho, qui produit et chante avec elle Comme un boomerang écrit en 1975 par Serge Gainsbourg mais resté jusqu'alors inédit, Dani revient sur le devant de la scène. Ce gros succès de l'année 2001, certifié Single d'Argent et Top 6 des ventes en France permet à Dani de relancer son activité discographique.

• 1979/5 •

Dani dans Lui N°184 / mai 1979


Dani dans Lui N°184 / mai 1979


Dani dans Lui N°184 / mai 1979







• Madleen Kane •
• Lui N°198 •
En 1979, Madleen Kane, mannequin et chanteuse de disco suédoise,sort le deuxième album Chéri. Il est mixé par Jim Burgess. Le titre Forbidden Love lui permet d’obtenir un deuxième disque d’or. Le troisième album Sounds Of Love ne marche pas aussi bien (même si le titre Cherchez pas est un tube dans les clubs et le seul titre qui sera classé dans le hit parade suédois). Elle change alors de maison de disques en 1981 et collabore avec Giorgio Moroder pour Chalet Records. Il en résulte l’album Don’t wanna loose you (sorti en France sous le titre You can) qui sera son plus grand succès. Plusieurs titres sont des tubes aux États-Unis : You can (no 1 dans le Dance chart), Playing for Time (no 8), Fire in my heart, et cela sans aucun passage radio. En tout, elle classera cinq titres dans les dix premières places du Hot Dance Music/Club Play chart aux États-Unis.
Elle cesse d’enregistrer des disques pendant un moment mais le producteur Ian Anthony Stephens la persuade de faire un album avec lui pour TSR en 1985. C’est un succès international et les titres I’m no Angel et On fire marchent très bien en discothèque. Les ventes sont également importantes.
Malgré cette réussite, l’interprète décide de mettre un terme à sa carrière. Le public américain a souvent cru qu’elle était française car plusieurs titres de ses chansons sont français.

• 1980/7 •


Madleen Kane dans Lui N°198 / Juillet 1980.





Madleen Kane dans Lui N°198 / Juillet 1980.









• Bambou •
• Lui N°217 •
Bambou est la fille d'un légionnaire allemand et d'une mère aristocrate chinoise ou sino-vietnamienne. Sixième enfant de sa mère, elle est confiée à la DDASS alors qu'elle est âgée de seulement six mois, puis placée en famille d'accueil.En 1980, elle rencontre Serge Gainsbourg à l'Élysée Montmartre, à Paris. En 1981, elle l'accompagne à Los Angeles. Gainsbourg est invité par Alain Chamfort, qui lui demande d'écrire les chansons de son prochain album. D'après Alain Chamfort, « Gainsbourg était fasciné par le fait que Bambou était junkie. Une sorte de curiosité malsaine, parce qu'elle osait aller jusqu'au bout de cette logique autodestructrice qui était aussi la sienne… Il disait avec une sorte de détachement : Ouais, la petite, elle exagère, j'ai encore retrouvé des seringues dans la salle de bains ! ». En 1981 encore, elle sert de mannequin à Gainsbourg pour le livre de photos Bambou et les poupées. En 1984, elle fait les chœurs de la chanson Love on the beat. Sa carrière de chanteuse est éphémère, interprétant des chansons de Gainsbourg sur un unique album en 1989. Gainsbourg a imputé l'échec de cet album au fait que sa sortie ait été malheureusement synchronisée avec la répression des manifestations de la place Tian'anmen. Elle reprend le micro en 2003 à la demande de Marc Lavoine pour le tube Dis moi que l'amour.

• 1982/2 •


Bambou dans Lui N°217 / Février 1982



Bambou dans Lui N°217 / Février 1982



Bambou dans Lui N°217 / Février 1982








• Corynne Charby •
• Lui N°227 •
Vers la fin des années 1970, Corinne Charby devient mannequin, et cette première carrière est couronnée de succès ; elle apparaît en couverture de grands magazines tels que ELLE et participe aux défilés de grandes maisons de haute couture.Au début des années 1980, elle débute une brève carrière au cinéma. Son premier rôle est également le plus connu : dans La Chèvre en 1981, elle incarne la jeune femme recherchée par Pierre Richard et Gérard Depardieu. Elle met fin à sa carrière d'actrice après le film Un été d’enfer avec Thierry Lhermitte en 1984.
La même année, elle se lance dans la chanson sous le pseudonyme de Corynne Charby. Son premier 45 tours, À cause de toi, est suivi la même année par Ma génération. Ces premières productions passent plutôt inaperçues. Corynne Charby ne verra ses premiers succès qu'à partir de 1986 avec le tube d'été Boule de flipper composé par le chanteur Christophe, suivi par son autre grand succès, Pile ou face en 1987. Avec ces deux titres, elle accède au statut de vedette en se classant dans les premières places du Top 50.

En couverture du Lui Allemand en 1983


• 1982/12 •


Lui N°227 / décembre 1982



Corynne Charby - Lui N°227 / décembre 1982


Corynne Charby - Lui N°227 / décembre 1982






• Amanda Lear •
• Lui N°234 & 268 •
Élevée entre le sud de la France et la Suisse, Amanda Lear s'inscrit à l'âge de 16 ans à des cours de peinture à Paris avant de déménager pour Londres où elle entre au Saint Martins College of Art and Design. À 18 ans, elle est repérée par une agence de mannequins et participe à différents défilés, notamment pour Paco Rabanne.Elle rencontre le peintre surréaliste Salvador Dalí en 1965, qui en fait son modèle et avec qui elle entretiendra une relation qui durera quinze ans. Salvador Dalí affirmait alors à ses interlocuteurs qu'Amanda Lear était en fait un homme. Alors inconnue, Amanda Lear comprit tout le parti qu'elle pourrait tirer, dans les médias, de ces sulfureuses révélations et se présenta comme l’« égérie de Salvador Dalí ». Dans les années 1970, elle fréquente l'avant-garde musicale de l'époque, posant pour la pochette de l'album de Roxy Music For your Pleasure, et décide en 1975 de se lancer dans la chanson sur les conseils de David Bowie. Elle sort son premier simple, Trouble (une reprise d’Elvis Presley), sur le label anglais Creole records. Le titre sortira en France sous le titre La bagarre en 1976 et connaîtra un certain succès en discothèque. C’est la même année qu’Amanda obtient son premier tube, Blood and honey. En 1977 son premier album I am a Photograph reste classé 33 semaines dans les charts allemands et deux gros tubes en sont extraits : Tomorrow et Queen of Chinatown. Queen of Chinatown sera même disque d’or au Japon. En 1978 le single Follow me est un nouveau tube européen. Il précède la sortie du deuxième album d’Amanda, Sweet Revenge. L’album se vend à 2 millions d’exemplaires et se classe dans les classements de 41 pays. En 1981, Amanda a déjà vendu près de 20 millions de disques.

• 1983/7 •


Lui N°234 / juillet 1983


LUI N°234 / Juillet 1983


Amanda Lear - LUI N°234 / Juillet 1983


Amanda Lear - LUI N°234 / Juillet 1983




• 1986/5 •


Amanda Lear - LUI N°268 / mai 1986

Amanda Lear entame une activité de présentatrice à la télévision dans les années 1980. Elle s'essaie également à la peinture et apparaît dans des films et des séries télévisées.
Elle effectue l'essentiel de sa carrière d'animatrice en France et Italie, mais elle a aussi travaillé à la télévision allemande et apparaît dans des émissions télévisées en Espagne.


Amanda Lear - LUI N°268 / mai 1986



Amanda Lear - LUI N°268 / mai 1986







• Lio •
• Lui N°14 •
Elle connaît le succès à seize ans, avec son premier titre, Banana Split, produit par Marc Moulin, qui se vendra à plus de deux millions d'exemplaires. Après ce tube, elle enchaîne avec Amoureux solitaires (reprise de Lonely Lovers des Stinky Toys), qui est un succès en Europe avec 4 millions d’exemplaires vendus. Sous le couvert d’une musique enfantine au premier abord, Lio cultive l'ambiguïté de son personnage de nymphette dès Banana Split dont les paroles ont un double sens érotique.
Elle participe à l'album d'Étienne Daho pour sa chanson Week-end à Rome. Après Tétèoù (un duo avec Jacky) et le film Elsa, Elsa, elle rencontre un nouveau grand succès populaire grâce à l'album Pop model, sorti en 1986, porté notamment par les titres Les brunes comptent pas pour des prunes (produit par Alain Chamfort son compagnon de l'époque), Fallait pas commencer et Je casse tout ce que je touche.
En 1988 paraît l'album Cancan qui contient le single Seules les filles pleurent. Elle joue également dans le film Itinéraire d'un enfant gâté de Claude Lelouch. À cette période, elle crée de nouveau la polémique en posant dans Lui et Playboy.


• 1988/12 •


Lio dans Lui N°14 / décembre 1988



Lio dans Lui N°14 / décembre 1988



Lio dans Lui N°14 / décembre 1988





2 commentaires:

Jerry OX a dit...

DES IMAGES TRES CLASSIEUSES !! Quand les chanteuses de pop se font pun ups : c'est un délice que l'on savoure comme un bon refrain !

Philippe RICHARD a dit...

Corinne charbit est une déesse !! une beauté rare et naturelle !! où été vous Corinne ? je suis amoureux de vous depuis de nombreuses années ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...