ACiDPoP! - Histoire de Goldorak.

C'est en 1975 que Tōei animation a réalisé la série animée japonaise Goldorak d'après le manga de Go Nagaï.


Diffusé à partir de 1978 sur Récré A2, la série va vite avoir un succès énorme en Europe alors que celle-ci est restée très en retrait au Japon, où Go Nagaï l'a créée. En France, elle est LE phénomène des années 80.


Dans son émission "Tous Les Mickey Du Monde" sur France Inter, Laurent Valière interviewe quatre personnages clés du phénomène:

Go Nagaï
, en personne! L'homme qui a révolutionné le MANGA dans la deuxième partie du XXè siècle.

Dans son oeuvre transparaît son attirance pour la science fiction et tout ce qui va avec: les robots, les planètes .

Jacques Canestrier
, l'homme qui a importé Goldorak en France.
Après de nombreuses visites au Japon, durant lesquelles il découvrira notamment Albator ou Candy, celui-ci a proposé Goldorak à Jacqueline Joubert qui travaillait alors sur les programmes destinés au jeune public. Il n'a pas facilement réussi à imposer son choix: il nous explique pourquoi.


Yvan West-Laurence
, le fondateur du magazine "Animeland" consacré à la culture Manga. Il nous parle de Go Nagaï et de l'importance de son oeuvre au Japon.


Daniel Gall
, un grand comédien de doublage et LA voix de Actarus. Il nous raconte son voyage sur Euphor dans la peau d'Actarus. Listen To This!


Histoire de Goldorak by Go Nagaï (39mn)




Goldorak est un robot de forme humanoïde mais cornu, haut d'environ 30 mètres.


Goldorak est une machine dépourvue de personnalité et pilotée comme un véhicule depuis un poste de pilotage situé dans sa tête.

Goldorak alias Grendizer

Il semble toutefois avoir un lien particulier avec Actarus, qui lui prodigue parfois des encouragements, et crystallise la haine de ses adversaires tout autant que son pilote.


Goldorak se déplace grâce à une soucoupe volante porteuse dans laquelle il s'encastre en plein air et qui se referme sur lui.


Lorsqu'il s'arrime ou se détache de la soucoupe ou utilise ses armes, Actarus tout en actionnant ses commandes, crie le nom de la manoeuvre.


Actarus alias Duke Fleed


Actarus: Prince héritier de la planète Euphor, qui a pris la fuite à bord de Goldorak après la destruction de sa civilisation par les forces de Véga. Il est taciturne, introverti et mélancolique, ne rêvant que de paix et d'amour, mais implacable au combat. Sa nature extraterrestre lui confère en outre des capacités physiques surhumaines.


D'abord souffrant d'une forme de narcissisme exacerbé, il finira par gagner en humilité alors que ses amis le rejoignent peu à peu dans son combat. Il souffre aussi fréquemment des conséquences d'une blessure radioactive.


Alcor alias Koji Kabuto

Alcor: Ancien héros national de la série Mazinger 7 et ingénieur à la NASA, de retour dans son pays natal pour étudier de récents passages d'OVNI dans la région du mont Fuji.

Mazinger Z était piloté par
Alcor
avant l'arrivée
d'Actarus et son Goldorak.

Alcor est un jeune impétueux épris de justice. Impulsif, il part au combat sans réfléchir et met souvent sa vie en danger. Sa lutte aux côtés d'Actarus lui apprendra la sagesse et la patience. Il combat d'abord aux commandes d'une petite soucoupe expérimentale appelée OV-Terre, avant de concevoir un engin beaucoup plus puissant, l'Alcorak.

Alcor & Vénusia

Vénusia: fille de Rigel et amoureuse d'Actarus. Tout d'abord ignorante de la véritable nature d'Actarus, elle se rongera par la suite les sangs à chaque fois qu'il part au combat.

Vénusia alias Hikaru Makiba

Gravement blessée au cours d'une attaque de Véga, elle sera sauvée grâce à une transfusion sanguine d'Actarus, et prendra part au combat par la suite, aux commandes du vaisseau amphibie Vénusiak.

Phénicia alias
Maria Grace Fleed


Phénicia: princesse d'Euphor et petite sœur d'Actarus, qui a elle aussi trouvé refuge sur Terre. Dynamique et intrépide, Phénicia sait aussi se montrer douce et sensible au moment voulu. Elle semble avoir des sentiments pour Alcor ; en combat, elle pilote un engin muni d'une tarière appelée Phossoirak.



Lors de sa diffusion au Japon, la série télévisée connaîtra un certain succès (les audiences furent aussi bonnes, voire légèrement meilleures que celles de Great Mazinger, dont Goldorak prenait la relève), mais son succès sera, il est vrai, bien moindre comparé à celui de Mazinger Z (premier robot géant piloté de l'intérieur, créé lui aussi par Go Nagaï, en 1972) ou bien celui de Getter Robot.


Les Japonais n'ont pas apprécié que leur héros Alcor (qui était le héros de Mazinger Z) soit relégué au rang de faire-valoir d'Actarus (dont le calme contrastait d'ailleurs avec l'impétuosité des héros de l'époque), mais telle était la volonté de Go Nagaï.


En effet, au départ ce dernier ne voulait pas que Goldorak soit le troisième volet de la très populaire saga des Mazinger, mais devant l'insistance de la Toei, il accepta finalement que Alcor (dont le nom original est Koji Kabuto) apparaisse dans Goldorak, à condition qu'il ait un rôle secondaire.






Paris Match N°1547 janvier 1979





(re)Voir les épisodes de
Goldorak
iCi

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...