ACiDPoP! - Le Necronomicon de Lovecraft by Philippe Druillet (1978).

Le Necronomicon est un ouvrage fictif inventé par l'écrivain américain H.P. Lovecraft.
C'est en 1924, dans la nouvelle « Le Molosse » qu'il utilisa le titre pour la première fois. En 1927, Lovecraft détailla l'histoire fictive de cet ouvrage afin d'éviter les possibles futures incohérences entre ses nouvelles qui l'évoqueraient. Selon les divers textes de Lovecraft évoquant l'ouvrage, le Necronomicon, originellement nommé Kitab al Azif (littéralement « Livre du musicien ») aurait été écrit vers 730 à Damas par le poète Abdul.
Lovecraft n'ayant jamais précisé le réel contenu ou la réelle nature de l'ouvrage, de nombreuses spéculations se sont développées. Il fut suggéré que le Necronomicon était une « histoire naturelle des autres mondes », « les textes sacrés des dieux obscènes », « un grimoire de sortilèges et d'incantations », « la clé pour ouvrir le portail qui amènerait à l'extinction finale de la race humaine ». La principale spéculation porte sur l'existence même de l'ouvrage : Lovecraft aurait possédé un exemplaire soit directement, soit ramené mentalement des archives akashiques suite à une transe.


Le Necronomicon commence par ce couplet : « That is not dead which can eternal lie, And with strange aeons even death may die ». On peut la traduire par : « N'est pas mort qui peut reposer éternellement, Et par des puissances inconnues même la mort peut mourir ». Cette phrase peut être comprise d'autres façons, en effet « lie » peut vouloir dire « mentir » et « aeons » peut aussi être traduit par « des temps immémoriaux ». Une traduction plus poétique serait alors « N'est pas mort ce qui à jamais dort, et au long des ères peut mourir même la mort ».

Au mois de septembre 1978, la revue Métal Hurlant sort un numéro 34bis Hors Série "spécial Lovecraft", dans lequel Philippe Druillet, dessinateur et fondateur du magazine, propose sa vision de l'ouvrage. Check This Out!

















Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...