ACiDPoP! - Building Liberty.

En 1865, alors qu'il se trouve à Paris, Frédéric Auguste Bartholdi surprend une conversation ...


au cours de laquelle est lancée l'idée que la France devrait offrir aux Etats-Unis d'Amérique un cadeau célébrant le centenaire de leur indépendance.




L'idée, immédiatement, le séduit, et fait lentement son chemin. Six ans plus tard, le même Bartholdi s'embarque pour les Etats-Unis.
En arrivant à New York, L'île de Bedloe se révèle à lui comme une évidence.
C'est ici, et ici seulement, que son projet de statue, qu'il mûrit depuis des années, doit prendre place.
"Je lutterai pour la liberté, j'en appellerai aux peuples libres. Je tâcherai de glorifier la République là-bas, en attendant que je la retrouve un jour chez nous", écrit-il à son retour en France.



Exposition universelle de Philadelphie (1876)


En 1876, il présente la main et le flambeau de sa future statue à l'exposition universelle de Philadelphie.


1876 l'Exposition universelle de Paris


Deux ans plus tard, la tête devient l'une des attractions de l'Exposition universelle de Paris.


1876 l'Exposition universelle de Paris




1878 Statue de la Liberté
dans l'atelier de Bartholdi




Statue de la Liberté
dans l'atelier de Bartholdi



Vers 1883 Bartholdi devant le moulage en plâtre
de la statue de la Liberté




La statue fut d'abord assemblée à Paris.


1883 Le montage de la statue de la Liberté
dans les ateliers Gaget, Gauthier et Cie, à Paris, 1883



Bartholdi devant la statue de la Liberté
le 4 juillet 1884


Un défi technologique, fait de gigantisme, d'innovations et de prouesses, notamment dans la construction des échafaudages métalliques ou dans l'acheminement de la statue, partie de Rouen.
Un défi humain aussi, qui outre Bartholdi et les dizaines d'ouvriers auxquels le sculpteur a fait appel, a rassemblé l'architecte Viollet-le-Duc et l'ingénieur Gustave Eiffel, concepteur de la structure métallique de la statue.


la statue de la Liberté surgissant,
immense, du toit de l’atelier
minuscule du sculpteur Bartholdi,
rue de Chazelles, en 1885



Un défi économique enfin, qui a nécessité la recherche d'un financement original, lancé par voie de presse sous forme de souscription.


La Statue de la Liberté de Bartholdi,
dans l'atelier
du fondeur Gayet,
rue de Chazelles à Paris

by Victor DARGAUD (1850-1913)




En juillet 1884, l'ouvrage de Bartholdi est finalement achevé.
le 4 juillet 1884, la France remet officiellement la statue aux Etats-Unis.


Arrivée de la l'Isère à l'île
de Bedloe le 19 juin 1985


Embarquée sur la frégate L'Isère, La Liberté éclairant le monde est officiellement inaugurée à New York, le 28 octobre 1886, quelques mois après le 110e anniversaire de la proclamation de l'indépendance des Etats-Unis d'Amérique.





Source du texte : adaptation d'un article de Alice Rolland. Historia N°698 février 2005






Check Out
Le Colosse de Rhodes
(iCi)





Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...