ACiDPoP! - RR3 dans LIFE (1957). The Third Kind in LiFE.

En 1957, à l'occasion de la Cinquième Convention des Vaisseaux Spatiaux, le magazine LIFE consacra une double page aux rencontres rapprochées du troisième type (RR3)...


ACiDPoP! vous a traduit l'article mi-figue mi-raisin de ce numéro du 27 mai 1957 avec ses quatre témoignages quelque peu .... heu... bon, Check This Out!



Vue d'ensemble de la double page



Un épisode soucoupe pour les observateurs de vaisseaux spatiaux




LA REINE DE L'ESPACE,
Madame Evelyn Smith d'Indianapolis, Indiana, achète l'un des nombreux livres d'aventures spatiales en vente à la convention.




Des adeptes se réunissent dans le désert pour s'échanger des histoires interplanétaires. Dans un décor désertique désolé qui, de manière appropriée, ressemblait à un paysage lunaire, 1200 terriens se sont réunis pour réaffirmer leur croyance inébranlable en l'existence des soucoupes volantes. Les membres de la Convention des Vaisseaux Spatiaux se sont permis de passer outre le manque de preuves officielles sur l'existence des soucoupes volantes car beaucoup d'entre eux en ont vu de leurs propres yeux. Du moins, c'est ce qu'ils n'ont pas arrêté de dire. Qui plus est, certains prétendent avoir parlé aux occupants des soucoupes volantes et quelques chanceux ont été emmenés en promenade à leur bord.
La convention s'est déroulée à Giant Rock Airport près de Yucca, Californie, où,
lors de précédentes conventions, des membres ont fait plusieurs observations d'OVNIs. L'année dernière, un participant a non seulement vu un OVNI mais il a même entendu soupirer à l'intérieur "Oh, Pauvre de moi". Les participants ont passé la journée à rendre compte d'expériences liées aux vaisseaux spatiaux ( dont certaines sont relatées à la page suivante), et ont passé la nuit à observer le ciel dans l'espoir d'apercevoir une soucoupe. Mais la seule qu'ils ont vue (à droite) n'avait rien de ce qu'ils voulaient garder dans les annales de la Cinquième Convention des Vaisseaux Spatiaux.

UN FAUX CRASH DE SOUCOUPE a été mis en scène par des étudiants de Caltech, avec de la dynamite. Les participants bernés se sont précipités sur le site pour n'y trouver qu'une parcelle de désert carbonisée.



Des PETITS HOMMES DE L'ESPACE portant des combinaisons et des casquettes ont accosté Truman Bethurum de Prescott, Arizona,(à gauche) tandis qu'il faisait un somme dans son camion à minuit le 28 juillet 1952. Ils l'ont emmené dans leur vaisseau spatial où il a rencontré leur chef, une magnifique petite femme, qui a engagé des discussions philosophiques avec lui jusqu'à l'aube. De retour à son camp, Bethurum a rédigé une lettre avant d'aller au lit: "A celui qui lira cette lettre. Si on me retrouve mort ce sera à cause d'un arrêt cardiaque dû à l'horrible excitation provoquée par le fait d'avoir vu, et être monté à bord d'une soucoupe."




Il y 18 mois,
au cours d'une expérience psychique, Madame Ruth May Weber de Yuca Valley, Californie, a été le témoin d'une PLUIE D'HOMMES DE L'ESPACE. Une voix lui a dit que les gens de l'espace auxquels elle s'intéressait depuis un certain temps, vivaient vraiment sur terre et qu'ils prendraient la relève dans le cas d'une catastrophe mondiale. Le message se confirma lorsqu'elle vit tomber du ciel une pluie d'extraterrestres qui allaient se perdre dans la foule de la rue principale à Yucca Valley. Bien qu'elle les ait vus, les citoyens ordinaires, comme l'homme qui lit le journal à gauche, n'ont rien remarqué.



LA VISITE D'UN VAISSEAU SPATIAL a été accordé à George Van Tassel le 21 aout 1953. Un soir, ne portant qu'un short, Van Tassel s'était endormi dans le désert près de Giant Rock. Soudain, il fut réveillé par un homme de l'espace qui lui demanda s'il désirait visiter son vaisseau spatial qui flottait dans l'air à proximité. Van Tassel lui répondit qu'il était bien évidemment intéressé et fut alors élevé dans les airs jusqu'à l'appareil. A l'intérieur, on lui montra le tableau de bord ainsi que d'autres inventions dont un placard qui nettoie les vêtements avec de la lumière. Van Tassel quitta le vaisseau dans un rayon antigravité.




Howard Menger de High Bridgen, New Jersey, a eu l'occasion de VOIR VENUS lors d'un voyage spatial en 1956. Alors qu'il se promenait dans les bois, il fut invité à monter dans une soucoupe par des gens avec de longs cheveux qui portaient des boucles de ceintures lumineuses. Alors qu'il s'approchait d'un hublot pour jeter un coup d'oeil sur Vénus, l'homme de l'espace anticipa son souhait et lui montra la planète sur un écran qui ressemblait à celui d'une télévision. Il vit un monde idyllique de torrents sinueux et d'habitations en forme de dôme avec des gens magnifiques qui se promenaient. Depuis les hommes de l'espace lui rendent souvent visite, et une fois, ils sont même restés pour le repas composé d'oeufs et de jambon.




Extrait du LIFE du 27 mai 1957




Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...