La NASA Bombarde La Lune. Comment Vont Réagir Les Sélénites ?

L'unique pays à avoir utilisé la bombe atomique sur la planète Terre a précipité, et sans trop le communiquer pour éviter toute opposition, un projectile à deux fois la vitesse d’une balle de fusil dans un cratère près du pôle sud de la Lune, en quête d’eau.


Car , tenez vous bien, alors qu'ils s'y baladaient en 4x4, quarante ans auparavant, ils n'avaient pas pensé à vérifier une éventuelle présence d'eau!


À 13h31, l’agence spatiale américaine a donc propulsé à grande vitesse un projectile de 2,3 tonnes sur la lune, suivi de près de la sonde LCROSS (Lunar Crater Observation and Sensing Satellite).
La cible est un cratère situé au pôle sud de la lune. L’objectif de cette opération est de détecter une présence d’eau dans l’astre lunaire. Et oui! car finalement c'est pas tout à fait sûr qu'il y en ait.


Le premier projectile, une coque de fusée vide de 2,2 tonnes a d’abord percuté le sol lunaire à 13h31 vendredi, suivi, quatre minutes plus tard, de la sonde LCROSS, équipée d’instruments de mesures et de photographie.
La NASA avait initialement promis des images en direct sur son site Internet, mais elles ont cessé quelques secondes avant l’impact. Les responsables de l’agence spatiale américaine assuraient toutefois qu’ils étaient certains que les deux engins s’étaient bien écrasés sur la Lune et tentaient de déterminer les raisons de l’absence d’images. Les deux chocs intentionnels étaient censés soulever des kilomètres de poussière lunaire.
Il n’y a toutefois pas eu de photos en direct comme l’avait promis l’agence spatiale américaine.



Espérons que cela ne déclenche pas un conflit avec les civilisations extraterrestres présentes sur la lune dont les astronautes Buzz Aldrin et Neil Armstrong ont révélé l'existence. Selon ces deux anciens astronautes la Nasa aurait censuré tous les documents et photos d'une base extraterrestre sur le côté sombre de la Lune .

structures de verre sur la Lune

Si la véritable intention du bombardement de la lune par la mission LCROSS s'adresse à ces civilisations extraterrestres, alors la NASA et par extension le gouvernement Américain, se rendent coupables d'actes de guerre, car le traité de l'espace des nations unies ( The U.N. Outer Space Treaty), que les états-unis ont ratifié, exige que “ La Lune et tout autre corps céleste, ne puissent être l'objet d'intentions guerrières. 98 nations ont ratifié le traité de L'espace et 125 nations l'ont signé.

Extrait de "NASA Airbrushed UFOs / Lunar Base Towers" Bande Annonce de "UFO - The Greatest Story Ever Denied" de Jose Escamilla.


Les Sélénites
(ou séléniens) sont les habitants de la lune dont l'existence a été présumée à plusieurs reprises à travers les âges. Le terme vient du grec selênitês dérivé du nom de la déesse Séléné (en grec: Σελήνη).

Extrait de "Aventures extraordinaires d'un savant russe, I. La lune"

Ils sont évoqués au IIe siècle par Lucien de Samosate dans ce qui est considéré comme le premier écrit de science-fiction : l' Histoire véritable : Une alliance est faite entre les Héliotes et leurs alliés, les Sélénites et leurs alliés, à condition que les Héliotes raseront la muraille d'interception et ne feront plus d'irruption dans la Lune.

On les retrouve par la suite dans plusieurs légendes, œuvres littéraires et cinématographiques. Voir le détail.

Pour lire "Aventures extraordinaires d'un savant russe, I. La lune" de George Le Faure et Henry de Graffigny: ICI


Source: http://www.examiner.com
http://www.lesoir.be

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...