ACiDPoPCiNéCLuB - The Innocents by Jack Clayton (1961) VO

En Angleterre, à la fin du XIXe siècle, Miss Giddens se voit chargée par un homme de l'éducation de ses deux jeunes neveux, Miles et Flora, qui vivent seuls avec leur gouvernante Miss Grose...


Dans le manoir inquiétant qui sert de lieu à l'intrigue, elle perçoit d'étranges comportements de la part de ses protégés. Elle apprend que la précédente institutrice Miss Jessel, a eu une relation avec le valet Quint, et que tous deux sont morts dans d'étranges circonstances. Peu aprés elle commence à voir apparaître leurs fantômes dans le manoir et le jardin, et croit que les esprits de Quint et miss Jessel tentent de posséder Miles et Flora.C'est maintenant au CiNéCLuB!

Les Innocents (The Innocents)
est un film britannique réalisé et produit par Jack Clayton, sorti en 1961, adapté de la nouvelle d'Henry James, "le Tour d'écrou".


Le genre du film bascule du fantastique au film psychologique. Le caractère atmosphérique est en grande partie dû à la photographie noir et blanc de Freddie Francis qui employa une focale à diaphragme fermée pour augmenter la profondeur de champ dans plusieurs scènes. Le film et le mystère se développent par ailleurs dans une mise en scène très fluide et un soin évident apporté au cadrage et à la composition des images.


Tous les codes du genre gothique sont présents : la maison isolée et son architecture gothique/victorienne est un personnage à part entière du film, les statues du jardin évoquent une présence constante et semblent épier les personnages, la comptine que chantent les enfants qui annonce la proximité de Quint ou Jessel .


Deborah Kerr
est absolument incroyable dans le rôle de cette gouvernante qui a un "coup de foudre" pour le petit Miles, dès sa première rencontre avec lui.

Cet enfant semble la renvoyer à sa propre perversité. "Plus que tout j'aime les enfants" dit-elle, dans le générique de début. En revoyant ce générique après avoir vu le film, le monologue de Deborah Kerr devient encore plus ambigüe et pervers.

Le jeu de Deborah Kerr est d'une très grande subtilité et on réalise à quel point Nicole Kidman a pu s'en inspirer pour "Les Autres".


Martin Stephens joue le rôle de Miles, petit ange morbide qui poussera Mrs Giddens dans ses retranchements et la troublera d'une façon assez étrange. Pour la gouvernante, lui et sa soeur Flora ont été corrompus par le couple Quint/Jessel et n'ont plus de repères, plus de notion de bien ou de mal.

Les questions posées par Jack Clayton, sont bien sûr, celles que pose Henry James dans "Le tour d'écrou" : - Mrs Giddens a-t-elle du mal à assumer l'éducation des deux enfants toute seule et sans aucune aide de la part de l'oncle ? - Ce qui se passe dans la maison est-il l'expression de son imagination chavirante ? - Les fantômes sont-t-ils vraiment présents ou seulement dans son esprit? - Est-elle victime de sa sexualité refoulée par son éducation "sans faille" ? - Enfin, s'agit-il d'un film fantastique ou psychologique ?


Ce chef-d'oeuvre, auquel Alejandro Amenabar rend hommage dans "Les Autres", va vous glacer le sang.


Fiche technique * Titre : Les Innocents * Titre original : The Innocents * Réalisation : Jack Clayton * Scénario : William Archibald et Truman Capote, adapté du roman Le Tour d'écrou de Henry James * Images : Freddie Francis * Musique : Georges Auric * Production : Jack Clayton * Pays d'origine : Royaume-Uni * Format : Noir et Blanc - 2,35:1 (CinemaScope) * Genre : Fantastique, Épouvante * Durée : 99 minutes * Date de sortie : 25 décembre 1961
Distribution * Deborah Kerr : Miss Giddens * Michael Redgrave : l'oncle * Peter Wyndgarde : Quint * Megs Jenkins : Mrs Grose * Pamela Franklin : Flora * Martin Stephens : Miles * Clytie Jessop : Miss Jessel * Isla Cameron : Anna




The Innocents by Jack Clayton (1961). pt1



The Innocents by Jack Clayton (1961). pt2



The Innocents by Jack Clayton (1961). pt3



The Innocents by Jack Clayton (1961). pt4



The Innocents by Jack Clayton (1961). pt5



The Innocents by Jack Clayton (1961). pt6



The Innocents by Jack Clayton (1961). pt7



The Innocents by Jack Clayton (1961). pt8



The Innocents by Jack Clayton (1961). pt9



The Innocents by Jack Clayton (1961). pt10



The Innocents by Jack Clayton (1961). pt11



The Innocents by Jack Clayton (1961). pt12






Pour "The Turn Of The Scew" (Le Tour D'écrou) d'Henry James cliquez ICI

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...