ACIDPoP - Pamela Anderson by Sante D'Orazio (2000)

Sante D’Orazio, le photographe de célébrités le plus demandé d'Amérique, a pris ces clichés de Pamela Anderson en automne 2000, en une seule séance, sur la terrace d'une villa d'Hollywood Hills à Los Angeles.


Dans la grande tradition, de Jean Harlow à Madonna en passant par Brigitte Bardot, Pam est LA déesse du sexe du 21ème siècle.



Pamela Anderson, star de la série Baywatch et célèbre playmate du magazine Playboy, a hypnotisé le monde entier avec son visage de poupée, sa silhouette de pin-up, ses tatous et son sourire mangeur d'hommes.




"Pam : American Icon" by Sante D'Orazio

Le recueil de ces photos "Pam : American Icon", est à la fois une étude visuelle du phénomène blond et une séduisante collection d'érotisme.


Sante D’Orazio est né à Brooklyn, New-York, en 1956, il travaille depuis plusieurs années pour les plus grands magazines de mode. Il vit à New York.


Pamela Anderson, née à Vancouver Island, au Canada, en 1967, est devenue célèbre dans la série Télévisée Baywatch, diffusée dans 140 pays, et est apparue plus récemment dans les films Barb Wire, V.I.P., Scary Movie 3, et Stacked.





Pamela Anderson suite : Cliquez ICI


2 commentaires:

Les Conn'Arts a dit...

Hmm... Bon je vais faire la comparaison, et évidemment vous me direz peut-être que ce n'est pas la même époque ou alors que je suis vieux jeu mais Pamela Anderson n'a définitivement pas le même charisme ni la même élégance que Marylin Monroe qui pour le coup était une véritable icône glamour, tandis que Pam' est parvenue maladroitement mais facilement à en devenir une, malheureusement pas grâce aux mêmes atouts... En tout cas j'analyserais ça comme un changement radical de la mentalité d'aujourd'hui qui définirait ses critères en se basant sur le superficiel et l'image. Certes, Marylin Monroe était elle aussi un sex-symbol à la plastique avantageuse, mais je ne peux pas dire que je retiens essentiellement Pam' pour sa carrière cinématographique...

Didier Fiala a dit...

Lachapelle en a fait sa muse dans une série de clichés où elle apparaît aux côtés d'Amanda Lepore (Le transsexuel refait de A à Z).
Je ne pense pas que Pamela Anderson veuille vraiment être une actrice en fait. L'icone siliconée est taillée pour plaire à une génération qui se contente pleinement des artifices.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...